Retour accueil
Accueil > Etre moine cistercien
 

    Etre moine cistercien

 

Vue de l'abbaye de Pontigny en 1796 © Henri Gaud

Une abbaye cistercienne est conçue comme un village clos par un mur d'enceinte, composé d'un ensemble ordonné de bâtiments nécessaires à la vie des moines et des convers. Un plan idéal, adapté aux conditions locales, subit de continuels remaniements en fonction du contexte ambiant. Le plan est simple et efficace, avec des parties clairement définies. Les principaux bâtiments sont organisés autour du cloîtrePartie d’un monastère formé de quatre galeries couvertes, entourant une cour ou un jardin. Elle est destinée à la promenade et à la méditation des religieux..
Outre l'abbatiale, la salle du chapitre est particulièrement importante dans la vie de l'abbaye. Elle est ainsi appelée car chaque jour un chapitre de la Règle de saint Benoît y est lu à voix haute, puis commenté par l'abbé. C'est le lieu de rassemblement de la communauté, on y distribue également les tâches hebdomadaires et on y traite des affaires de l'abbaye.
Entre l'église et le chapitre, se trouve l'armariumExcavation ménagée dans l’épaisseur d’un mur pour renfermer livres, linge, objets divers. Peut servir de bibliothèque.. Il faut attendre le XVe siècle pour constater la conservation des manuscrits dans une bibliothèque.
Le scriptoriumAtelier où travaillaient les copistes dans un monastère. est placé le plus souvent près de la cuisine pour faire sécher les parchemins et diluer l'encre. Il ne possède pas d'architecture particulière, sinon le meilleur éclairage possible.
Une hôtellerie permet, en accord avec la Règle, de recevoir les hôtes. Ces derniers sont logés en fonction de leur rang social.
Les monastères cisterciens n’accueillent ni école, ni oblatsJeune homme remis par ses parents aux moines pour que ceux-ci se chargent de son éducation., au contraire des abbayes bénédictines. Seuls des adultes -abbé, prieur, moines et convers- composent la population du monastère cistercien.